fiori

Communiqué de Presse après le premier tour

Publié le

Vence, le 25 Mars 2014

Déclaration de Jean Louis FIORI

Je remercie les électeurs qui, dans des conditions difficiles, nous ont accordé leur confiance.

Cependant notre résultat ne nous permet pas d’être présents au second tour.

Je suis déçu de constater que les Vençois choisissent toujours entre les mêmes équipes de notables et que nombre d’électeurs, dégoûtés par la politique antisociale du gouvernement PS- EELV, ont même choisi de soutenir des idées de haine et d’intolérance.

Au deuxième tour, il ne restera plus que des listes de droite et d’extrême droite.

Dans ces conditions, je ne donnerai donc aucune consigne de vote.

APPEL A VOTER de Louis Rodolphe – Président d’association

Publié le

Ces élections municipales de 2014 sont l’occasion d’un vrai changement, d’un renouvellement nécessaire du personnel politique pour gérer autrement la ville, doter Vence des infrastructures et équipements qui manquent pour bien vivre ensemble.

Le maire sortant affiche sa campagne sur le thème « un temps d’avance » sans doute pour faire oublier le retard de 10 ans du projet de 2ème collège qu’il a contribué, avec la conseillère générale, à faire échouer, par leurs atermoiements.
Leurs querelles permanentes les rendent coresponsables de cet échec qui pénalise les élèves et les familles vençoises. Ceci illustre le peu d’intérêt pour le service public d’éducation de la part de ces deux candidats. Les autres candidats de droite ne se prononcent pas clairement sur ce sujet.

La liste « Vence citoyenne et écologiste » composée de gens engagés pour le bien commun n’a d’autre ambition que de servir la population vençoise, de répondre à ses besoins : Logement, emploi, transports éducation, culture, sécurité…Le projet porte la marque de la solidarité entre les générations, de la défense de l’identité vençoise dans la Métropole et de la prote Lire la suite »

Les bonnes raisons de voter pour Jean-Louis FIORI

Publié le Mis à jour le

Parce que les querelles de façade des candidats de droite vous fatiguent.

Parce que vous en avez assez des ambitions personnelles et du carriérisme.

Parce que vous voulez mettre un grand coup de balai à plus de 30 années de clientélisme.

Parce que leurs projets démesurés sont démagogiques.

Parce que leurs promesses de campagne n’ont jamais été tenues.

Parce que vous ne voulez pas d’une Métropole hégémonique soumise aux lobbies affairistes.

Parce que la peur de l’autre, le rejet de la différence, la haine, ne font pas un programme pour Vence

10%  C’est le score obligatoire au 1er tour pour être présent au second tour et avoir des élus.

Lire la suite »

France 3 Côte d’Azur bafoue le pluralisme !

Publié le

PENTAX DIGITAL CAMERA

Le 07 Mars 2014, France 3 Côte d’Azur a organisé une édition spéciale sur les élections municipales à Vence. Contacté plus d’un mois avant l’émission, Jean-Louis Fiori était convié comme tous les autres candidats à la participation de cet événement. Initialement prévu le Vendredi 28 Février, elle fût reportée au vendredi suivant à cause du mauvais temps. Jean-Louis Fiori en fût informé puis plus rien. Mardi matin il est contacté pour réaliser une prise vidéo de 35 secondes sans en savoir plus. Nous comprenons alors que quelque chose cloche et nous essayons par tous les moyens d’avoir des nouvelles de la part de France 3 quant à notre participation à ce débat. On aura finalement une réponse de la part du rédacteur en chef la veille au soir du plateau après 3 jours de procédure pour avoir une réponse claire.

D’après la loi, dans les six derrières semaines de campagne, les médias sont tenues d’appliquer l’équité entre tous les candidats. On nous a répondu sur ce point que nous étions justement traité par rapport à notre futur score, notre présence dans la campagne et l’activité de notre liste pendant les 6 dernières années… Nous laisserons les vençois donner leur opinion sur ces questions lors du scrutin.

France 3 Côte d’azur a donc choisi ses favoris et a préféré interviewer des gens inconnus des vençois plutôt que deux candidats conseillers municipaux ou ex-conseillers municipaux. Jean-Louis Fiori est en plus de cela une personne emblématique de la ville de Vence, très connu pour son esprit convivial et son engagement auprès des citoyens. Nous ne pouvons accepter un tel dénie du pluralisme. C’est pour cette raison que nous avons décider de protester pacifiquement en apparaissant durant le direct de France 3 munis de messages dénonçant ce simulacre de démocratie. Pas de violence, pas de cris, juste un message : Que le service public serve la population et notamment les vençois en respectant le pluralisme. C’est avant tout les vençois qui sont les victimes de cette décision puisque qu’on les empêche de se faire une idée sur toutes les listes (35 secondes pour expliquer nos projets pour la ville est inconcevable).

Nous regrettons que cette émission se soit déroulé de cette façon et nous aurions aimé, comme tous, que tous les candidats soient représentés de manière équitable dans ce qui aurait dû être une fête pour la démocratie !